Espace emploi

Le secteur

Le plan de développement des services à la personne, initié par Jean Louis BORLOO, fait vivre de multiples changements au secteur de l’aide à domicile. Les besoins de service et d’aide augmentent. Un des objectifs du « plan BORLOO » est de pouvoir y répondre, tout en cherchant à professionnaliser un secteur où le travail au noir reste important.

La nature même des services à la personne, qui présentent la particularité de se dérouler dans le lieu privé qu’est le domicile, impose qu’ils soient exécutés par des intervenants qualifiés.

Le secteur de l’aide à domicile, par ce nouveau dispositif, s’engage aujourd’hui dans une démarche de professionnalisation. Elle a pour objectif d’offrir des services de qualité avec des professionnels qualifiés, de valoriser des métiers et d’offrir des perspectives de carrières.

Attention à ne plus employer le terme de « femme de ménage » !

L’aide à domicile

L’aide à domicile a un rôle de soutien et d’accompagnement social. Il exerce au domicile des personnes fragiles, dépendantes ou en difficultés sociales. Il intervient auprès de types de publics très variés : familles, enfants, personnes âgées, personnes malades ou personnes handicapées. Il épaule et assiste les personnes en leur apportant une aide professionnelle dans l’accomplissement des tâches et activités de la vie quotidienne, y compris les loisirs. Par son action, il rend possible le maintien à domicile, contribue à la préservation, la restauration de l’autonomie.

L’aide à domicile établit avec la personne aidée et son entourage une relation de confiance et de dialogue. Il assure, en liaison avec les autres professionnels intervenant au domicile, une prestation individualisée en prenant en compte l’ensemble des besoins de la personne aidée dans le respect de ses choix de vie.

Les aptitudes

L’intérêt pour les problèmes humains et sociaux que rencontrent les familles ou les personnes confrontées au handicap, au vieillissement ou aux difficultés sociales, mais aussi le goût pour les tâches de la vie quotidienne, permettront d’apprécier ce métier. Il requiert, par ailleurs, beaucoup de tact et de discrétion, la capacité de travailler en équipe et une bonne condition physique.

L’exercice professionnel

 Le secteur de l’aide à domicile connaît un accroissement considérable depuis quelques années. Ainsi, 177 000 auxiliaires de vie sociale apportent leur soutien aux personnes fragiles, que ce soit en milieu rural ou urbain. Attention cependant, ces emplois sont souvent à temps partiel.

Du fait de l’allongement de le durée de la vie , de la solvabilité croissante d’un certain nombre de retraités, du fait de la création de l’allocation personnalisée à l’autonomie, mais aussi grâce au développement général des services aux personnes et aux familles, ce secteur poursuivra son expansion et se diversifiera.

Aujourd’hui les communes, et les associations, ainsi que les particuliers, sont les principaux employeurs.


Au sein de l’association ADMR d’Amiens, différents métiers coexistent :

EN PRESTATAIRE

Vous êtes salarié de l’association et bénéficiez de la convention collective de la branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile (BAD).

On distingue :

  • l’agent à domicile : personne sans diplôme ni expérience. Elle réalise et aide à l’accomplissement de tâches domestiques simples, sous contrôle des personnes aidées,
  • l’employé à domicile : personne ayant un diplôme de type CAP ou une expérience professionnelle. Elle réalise et aide à accomplir les actes ordinaires de la vie courante,
  • l’auxiliaire de vie sociale : titulaire du « DEAVS » (Diplôme d’État Auxiliaire de Vie Sociale). Elle assiste les personnes âgées dans les actes essentiels de la vie courante.

EN MANDATAIRE

Vous êtes directement salarié d’un particulier, ou votre employeur fait appel à une association mandataire. Vous dépendez de la Convention collective nationale du particulier employeur (dite FEPEM).

Les principaux emplois :

  • l’employé de maison : travaille au domicile d’un particulier et réalise des travaux à caractère domestique ou familial,
  • l’employé familial polyvalent : s’occupe de garde d’enfants, de travaux ménagers et peut apporter son aide à une personne âgée non dépendante (courses, déplacements, préparation de repas, promenade, etc …). Il est titulaire du titre « employé familial polyvalent » reconnu par la FEPEM,
  • l’assistant de vie : assure l’assistance aux personnes dépendantes dans les actes essentiels de la vie quotidienne. Possède le titre « assistant de vie » reconnu par la FEPEM.